Construction bois (34) : idées reçues

LES MAISONS BOIS

Le bois est inscrit dans l'histoire de l'architecture. Un grand nombre de bâtiments du patrimoine mondial témoigne de son antériorité et de sa longévité : églises, temples japonais, maisons antiques, structures en bois des tombeaux égyptiens etc. Par ailleurs, la valeur patrimoniale d'une maison en bois est réelle, à telle enseigne que les constructions MBMR se revendent sans difficulté, avec des plus values non négligeables.

Nos maisons individuelles en ossature bois sont bâties pour durer, pour traverser les siècles.

Construire une telle maison, c'est un peu comme planter des arbres pour ses arrière-petits-enfants !

Si tel est leur souhait, nos clients ne rencontrent aucun problème de cession de leur bien.

Généralement, la valeur d'une maison dépend de son environnement local et la technique de construction n'influence pas le prix de revente. Mais nos maisons en bois, de part leurs avantages esthétiques, de confort, de valeur écologique et d'originalité sont toujours très prisés, qu’elles soient
de style classique ou contemporain.

Par ailleurs, le propriétaire d'une construction MBMR peut aisément modifier certains éléments d'architecture de sa maison, sous réserve du respect des règles élémentaires en la matière : réaliser une extension, créer une ouverture, supprimer une cloison. Enfin, l'aspect visuel du bois lasse rarement. Les adeptes de la maison en bois ressentent un véritable attachement à la matière.

Construire une maison en bois, c'est appartenir à la grande famille des amoureux de la maison en bois.

Utiliser le bois comme matériau de construction, c'est :

Entrer dans une logique de construction sèche, propre, précise et rapide.
Bénéficier d'un matériau de gros œuvre et de finition à la fois.
Offrir les avantages d'une structure stable au feu, capable de résister aux séismes ?

LES ATOUTS DE LA CONSTRUCTION BOIS

ECOLOGIE

Le bois est une matière première inépuisable. Il est le Matériau renouvelable et recyclable, mais il n'est pas encore assez utilisé. Pourtant, la France produit plus de bois qu'elle n'en prélève, et la forêt française s'accroît de 30 000 ha chaque année. La forêt du Languedoc-Roussillon a augmenté en moyenne de 2 % par an au cours de ces 10 dernières années.

Le bois fixe le gaz carbonique et contribue ainsi à la lutte contre l'effet de serre (1 m³ de bois mis en œuvre = 1 tonne de CO2 stockée). De plus, sa transformation et sa mise en œuvre nécessitent moins de temps et d'énergie que les autres matériaux.

PERFORMANCE

Le bois, sous toutes ses formes, permet des prouesses architecturales en structures, vêture ou agencement. Petits ouvrages ou bâtiments exceptionnels, ses propriétés mécaniques, sa légèreté et sa souplesse de mise en œuvre en font un allié idéal dans des conditions et sites difficiles.

RESISTANCE

Des ouvrages datant de plusieurs siècles attestent de la durabilité du bois. Ses propriétés en font un matériau résistant au temps et aux éléments naturels (eau de mer, vent).

ISOLATION

Le bois apporte un confort thermique car, naturellement, il est considéré comme un excellent isolant : 12 fois plus que le béton, 350 fois plus que l'acier et 1500 fois plus que l'aluminium. La grande souplesse des systèmes de construction à ossature bois permet d'optimiser les performances d'isolation des parois d'enveloppe, ce qui permet des économies de chauffage de l'ordre de 30 à 50% par rapport à une maison traditionnelle.

Le bois, associé à des matériaux à forte inertie situés à l'intérieur du bâtiment (pierre, béton, terre compactée), permettent d'atteindre un très bon niveau de confort d'été.

Le bois possède aussi une bonne isolation phonique, ce qui en fait un matériau privilégié dans la construction des salles de spectacles, auditoriums.

CREATIVITE

Le bois permet toutes les audaces géométriques. Il constitue, aux architectes, une matière à innover.

Tradition ou modernité, seul ou associé à d'autres matériaux, le bois suscite l'imagination.

ESTHETIQUE ET CONFORT

Couleurs et textures naturelles pour une ambiance chaleureuse, peintures et teintures pour la diversité, formes et volumes pour l'originalité, le bois s'adapte aux goûts de tous. Cette qualité lui permet de s'intégrer aux paysages et sites de construction.

Tous les aspects de façade sont possibles sur les systèmes ossature bois, même l'enduit traditionnel à la chaux !

COUT ET SURFACE

Grâce à une conception adaptée au bois, le coût d'une construction en bois est équivalent aux autres types de conceptions.

Les murs d'enveloppe en ossature bois étant moins épais qu'en maçonnerie (21 cm avec finition bois ou enduit traditionnel à la chaux, au lieu de 35 cm), on obtient par exemple sur une surface hors œuvre net de 120 m² (SHON), une surface à l'intérieur des murs de 111 m² en ossature bois contre 105 m² en maçonnerie.

SANTE

Le bois a une action évidente sur la santé.

Dans une construction MBMR, la faible amplitude du taux d'humidité tout au long de l'année donne une qualité d'air très saine et évite la présence d'acariens. Du point de vue scientifique, une étude finlandaise a démontré qu’au-delà de ses sensations de confort et de chaleur, le bois avait une action efficiente sur la santé et notamment pour les personnes atteintes de problèmes respiratoires et allergiques, corroboré par les nombreux témoignages de propriétaires de Constructions en bois.

Vivre dans une maison à ossature bois, c’est donc respirer de l’air conditionné par un moyen naturel, de façon durable et saine.

QUESTIONS REPONSES

En France, de plus en plus de résidences et de maisons individuelles se construisent en ossature bois.

Même si nous sommes encore loin des chiffres Américains ou Scandinaves. Les Français se laissent séduire par le charme du bois. Pourtant, il circule encore de nombreux on-dit sur la construction bois. Les mêmes questions reviennent très souvent à croire que le savoir-faire et les techniques ancestrales de construction ont été oubliés.

Les réponses existent, elles sont en général simples et font appel au bon sens...

Bois et parpaings : le bras de fer !

La France possède, il est vrai, une longue tradition de maçonnerie, surtout depuis la dernière guerre.

Malheureusement, on a remplacé depuis longtemps la pierre de taille par le parpaing et le crépi ?

Grâce à la technique de construction à ossature en bois, on peut réaliser n'importe quelle architecture en bois et ainsi rester très proche de l'architecture locale. Ainsi, le bois permet de construire en neuf sans dénaturer nos plus beaux villages.

Le bois ne craint pas l'eau !

Moins lourdes que les maisons maçonnées, les maisons en bois ne dégradent pas les sols et peuvent être construites partout. Pensez qu'un mur en parpaings pèse 10 fois plus qu'un mur en bois massif. Lorsque les camions ne peuvent accéder, deux hommes portent 3 m² de mur, un élément qui ne pèse pas plus de 80 kg. Sur un terrain très humide, vous pouvez construire sur des pieux enfoncés jusqu'au sol sain (comme à Venise) ou isoler les matériaux drainants des fondations par un film indestructible comme le Typar®.

Le droit au bois

Comme pour toutes les constructions, votre maison devra tenir compte des exigences (le P.O.S) du maire de votre commune. Celui-ci peut vous imposer un style, une pente de toiture, une couleur de façade, mais il n'a pas le droit de vous imposer un matériau (Journal Officiel du Sénat du 08/11/1984 "Transgression par un constructeur des prescriptions d'un POS", Réf. 13865).

On m'a dit ...

..."qu'une maison à ossature bois était solide et durable"...

Regardez autour de vous, les maisons anciennes sont presque toujours en bois :

En Normandie, en Picardie, après les bombardements de la libération, la plupart des maisons intactes étaient en bois. La maison en bois a une espérance de vie étonnante.

Les maisons de Colmar et de nombreuses autres villes en France ont 500 ans. Les chalets de bois massif tiennent encore plus longtemps, 800, 900 ans... sans problèmes.

En Franche-Comté, on a retrouvé des villages préhistoriques tout en bois. Il est sûr que vous ne trouverez aucune maison centenaire en parpaings.

Aujourd'hui les techniques de construction sont différentes mais le principe reste le même. On peut dire que la maison à ossature bois moderne représente le meilleur de la tradition et de l'expérience alliée aux avantages de la technologie moderne.

Bien que léger, le bois est l'un des matériaux les plus solides qui existent. Dans une zone sismique, une maison en bois peut subir un affaissement de terrain de plusieurs centimètres d'un angle à l'autre sans conséquences visible et surtout sans dommage, alors qu'une maison en maçonnerie va se fissurer immédiatement. D'où les maisons antisismiques et anticycloniques en bois.

..."qu'une maison à ossature bois est particulièrement évolutive"...

C'est là le plus grand avantage du bois. Vous voulez déplacer une cloison ? C’est l'affaire de quelques heures, sans rien salir, presque sans bruits. Vous voulez ajouter une fenêtre ? Pas de problème, le bois permet tout, tout de suite, sans dépenses exagérées.

..."que l'on pouvait faire des économies de chauffage"...

Plus un matériau est léger, plus il isole. Pour vous en convaincre vous pouvez faire l'expérience suivante : dans un feu de braise, enfoncez deux barres de 2 cm de diamètre et de 1 mètre de long, l'une en bois, l'autre en fer ou en aluminium. Attendez 1 minute et saisissez l'extrémité libre des barres. Celle de bois sera toujours froide, mais vous devrez très vite lâcher celle de métal pour ne pas vous brûler.

De tous les matériaux solides de construction, le bois est le plus isolant. Vingt centimètres de bois résineux isolent comme 8 cm de laine de verre. La maison en bois conserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur. C’est la manière la plus écologique de faire des économies de chauffage.

..."qu'une maison à ossature bois pouvait être construite très vite"...

C'est en effet un gros avantage de la maison bois, certaines maisons peuvent être livrées en clos couvert en quinze jours. Les composants sont fabriqués en atelier avec précaution et selon des tolérances de fabrication très strictes, puis chaque pièce est numérotée et arrive dans l'ordre. C'est
une garantie de précision bien plus fiable qu'une construction sur le chantier, où les matériaux restent exposés plus longtemps aux intempéries. D'ailleurs, les dimensions des maisons en bois sont précises, souvent au millimètre près, alors que les tolérances des maçons sont de plusieurs centimètres.

..."qu'une façade en bois ne demande pas un entretien très fréquent"...

Il ne faut pas confondre maison en bois et maison tout bois. Vous pouvez opter pour la façade de votre choix, mais rien n'aura plus de charme qu'une façade en bois patinée par les ans.

Pour la protection du bois, les peintures et les lasures sont devenues de plus en plus résistants au temps. Les peintures microporeuses à base d'eau peuvent durer jusqu'à dix ans pour les plus foncées. Les lasures qui laissent le veinage du bois apparent pour le plus grand plaisir des yeux,
durent environ cinq ans.

Un week-end suffit généralement pour repeindre la maison. On peut estimer le coût de l'entretien d'une façade en bois au tiers du coût d'une même façade en enduit, crépi ou en maçonnerie.

..."que les risques d'incendie ne sont pas plus importants dans une maison en bois"...

Les maisons à ossature bois répondent exactement aux mêmes exigences de résistance au feu que les autres constructions de maisons individuelles. Ces critères de résistance sont très sévères. Ils sont imposés par les règlements généraux sur la construction.

Statistiquement on ne compte pas plus d'incendie dans une maison en bois que dans les autres.

Quand il y a un incendie, ce sont les rideaux, les meubles, la moquette qui brûlent en premier, jamais les murs. De plus, une charpente en bois résiste bien plus longtemps au feu ; le métal, lui, se déforme, et tout s’effondre. Pensez aux vieilles maisons calcinées dont le squelette reste debout. Vous ne verrez pas ça avec une maçonnerie.

Vous vous posez d'autres questions, alors n'hésitez pas à nous contacter !